Formation DPC et FIFPL Numérique en santé : télésoin et téléexpertise requise pour les infirmiers, bonnes pratiques et pertinence (classe virtuelle)

Durée

2 jours / 10 heures

Participants

15 maximum

Public

IDEL, Infirmier DE

Financement

DPC, FIFPL, Plan de développement des compétences (OPCO), Fonds propres

Typologie

Formation Continue

Résumé

Cette formation en classe virtuelle fournit aux participants les connaissances nécessaires à l’usage du télésoin et de la téléexpertise requise. Sont abordés les cas d’usage pertinents du télésoin et de la téléexpertise requise, dans le cadre des recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) du 18 mars 2021 et de l’avenant 9 de la Convention nationale infirmière du 18 novembre 2022 . Les outils numériques (objets connectés et applis numériques) qui aident aux bonnes pratiques de la télésanté sont également traités.

Pré-requis

Lorsque la formation se déroule en classe virtuelle synchrone : le participant devra disposer d’un ordinateur ou d’une tablette, avec micro et webcam, et d’une connexion haut débit.
Dans ce cas, la formation se déroule selon les horaires et la durée du présentiel : il faudra donc prévoir un environnement propice à la concentration et à l’assiduité.

Objectifs

Définir les rôles et les responsabilités (déontologiques, éthiques, juridiques) et l’organisation de la prise en charge d’un patient en télésoin,

Permettre aux infirmiers/infirmières (IDE, IPA) de s’adapter aux nouvelles formes de relation avec le patient par télésoin programmé, ou lors d’une téléconsultation médicale assistée d’un infirmier, ainsi que la téléexpertise requise auprès d’un professionnel médical,

Préciser l’environnement, les dispositifs et les prérequis techniques,

Mettre en œuvre des actes de télésoin et de téléexpertise requise pertinents afin d’assurer la qualité et la sécurité des soins.

Modalités et délais d'accès

Nos formations peuvent être disponibles en présentiel ou en classe virtuelle synchrone.

 

Une classe virtuelle implique la présence à distance des participants et nécessite la mobilisation d’outils synchrones (en temps réel) qui permettent le contact en direct entre les intervenants et les participants mais également entre les participants eux-mêmes, des sondages, des tableaux blancs interactifs ou du partage d’écran, d’outils de partage d’applications, audio et vidéo, etc. Ce n’est pas une visioconférence, ni un webinaire.

 

Modalités d’inscriptions :
– en nous contactant par téléphone ou mail,
– en remplissant le formulaire d’inscription de la session choisie,
– sur agencedpc.fr/professionnel pour les formations DPC.

Consultez le calendrier des sessions. 

 

Inscription possible jusqu’à la veille de la formation, pour les actions de DPC et FIFPL collectives. Pour les formations FIFPL individuelles, prévoir 15 jours de délais pour obtenir l’accord de prise en charge.

Documents remis

Les supports de cours sont fournis au format papier ou numérique :

références de la littérature, sites internets, bibliographie consacrée à la télésanté et aux services d’e-santé, publications scientifiques, Textes de lois et règlements, Recommandations de bonnes pratiques élaborées par la HAS en 2021, diapositives commentées

Méthodes mobilisées

Méthodes pédagogiques affirmatives : transmission du savoir par méthode expositive (cours magistral) ou démonstrative (atelier de démonstration avec explication).
Méthodes interrogatives : questionnement structuré pour faire découvrir et trouver, par induction ou déduction, les connaissances que l’on souhaite faire acquérir (session de questions-réponses).
Méthodes actives (ou expérientielles) : confrontation à la réalité des pratiques et aux difficultés rencontrées, afin de rechercher l’information nécessaire pour découvrir les meilleures solutions à mettre en œuvre et à évaluer (analyse de cas cliniques ou de situations réelles, jeu de rôle). Le participant, impliqué et actif, apprend à travers ses expériences et ses connaissances préalables.

 

– Diaporama interactif intégrant des médias audio et vidéo, des cas concret.
– Tests en ligne interactifs, autoévaluation

Modalité d'évaluation

Évaluation des apprentissages réalisés en termes de connaissances et compétences : feedback permettant de s’assurer que les stagiaires assimilent les connaissances, mises en application par des exercices et cas concrets, QCM après chaque module, pré-test et post-test permettant de mesurer les acquis, à l’aide de critères objectifs.
Évaluation de la satisfaction des apprenants : questionnaire d’évaluation de la formation à chaud.

Accéssibilité

Dans le respect de l’article 41 de la Loi pour l’égalité des droits et des chances, nos formations sont accessibles à tous, et notamment aux professionnels rencontrant des difficultés d’apprentissage ou en situation de handicap. Dans le respect de nos prérequis, nous mettons en œuvre les adaptations pédagogiques nécessaires, selon le handicap, et nous nous assurons que les conditions d’accueil et d’accès sont réunies. Si vous avez besoin que nous mettions en place des adaptations pédagogiques, compensations et aménagements, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Tarif

480 € (T.V.A. non applicable) dans le cadre d’un financement en fonds propres par les professionnels libéraux, cette formation ouvre droit au crédit d’impôt pour dépenses de formation des dirigeants. En 2023, la loi de finances double le montant de l’avantage fiscal qui peut ainsi atteindre 901,60 € (pour 40h de formation). Vous pouvez en savoir plus ici : Crédit d’impôt pour la formation des libéraux

 

Dans le cadre du DPC, la formation est prise en charge et indemnisée pour les professionnels et les structures concernées. Consultez votre forfait de prise en charge et d’indemnisation sur le site de l’Agence du DPC : forfaits DPC

 

Dans le cadre du FIFPL, la formation est susceptible d’être prise en charge dans la limite de votre budget, suivant les critères annuels en vigueur. Vous pouvez les consulter ici : FIFPL

Contexte, enjeux et objectifs de transformation des pratiques :

 

 


Le télésoin permet à un professionnel paramédical ou à un pharmacien d’accompagner un patient et de le suivre à distance grâce au numérique.

 

Le télésoin pour quels patients ?

Le télésoin peut être organisé pour des patients nécessitant par exemple :

Une séance d’orthophonie : après avoir réalisé un bilan en présentiel, l’orthophoniste programme avec l’accord du patient, un suivi en plusieurs séances à distance, plutôt que d’espacer sa prise en charge.
Un programme de rééducation : pour les personnes fragilisées, le kinésithérapeute peut organiser des séances de rééducation à distance afin d’éviter des déplacements trop complexes pour le patient
Un conseil thérapeutique : pour les patients atteint de maladie chronique, l’infirmier peut proposer des séances d’éducation thérapeutique à distance

 

Pour en savoir plus sur le Télésoin, vous pouvez consulter la page Le Télésoin du Ministère des solidarités et de la santé. Vous y trouverez la liste complète des activités de télésoin autorisées pour les professionnels de santé.

Inscription

Merci pour votre inscription

Nous allons prendre contact avec vous rapidement.

Aller au contenu principal