Formation DPC et FIFPL Prise en charge des urgences en situations sanitaires exceptionnelles (SSE)

DPCFIFPL
Durée

2 jours / 14 heures

Participants

20 maximum

Public
  • IDEL
  • MK
  • Orthophoniste
  • Pédicure-Podologue
  • Orthoptiste
  • Sage-femme

Résumé

Cette formation s’inscrit dans une démarche d’apprentissage des soins d’urgence et de secours en contexte de SSE (situation sanitaire exceptionnelle) dans lequel peuvent être exposés, subitement et dans la durée, les soignants en activité libérale. Elle a vocation à aider les professionnels de santé à trouver leur place dans les dispositifs de prise en charge des situations sanitaires exceptionnelles. Il s’agira pour eux de bien comprendre ces protocoles, de maîtriser les actes de soins requis et de comprendre leurs responsabilités dans ces processus.

Elle permet de mobiliser les connaissances en contextualisant le soin dans un environnement hostile, en mode dégradé, avec une exposition aux risques que le soignant devra mesurer et appréhender : attentat, pandémie, risques NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Biologiques, Chimiques), …

Par ailleurs, le soignant se préparera à évoluer favorablement dans un dispositif de secours d’urgence de grande ampleur, à participer efficacement au tri des victimes et à initier les premiers soins spécifiques psychiques et physiques rencontrés lors de ces situations sanitaires exceptionnelles.

Pré-requis

Lorsque la formation se déroule en classe virtuelle synchrone : le participant devra disposer d’un ordinateur ou d’une tablette, avec micro et webcam, et d’une connexion haut débit.
Dans ce cas, la formation se déroule selon les horaires et la durée du présentiel : il faudra donc prévoir un environnement propice à la concentration et à l’assiduité.

Objectifs

– Appréhender les principes d’organisation sanitaire et de réponse d’urgence en France
– Connaitre les différents types de SSE (situation sanitaire exceptionnelle) et leurs conséquences sur le système de santé
– Identifier son rôle dans un contexte de SSE (situation sanitaire exceptionnelle)
– Assurer la prise en charge précoce de victimes, adultes ou pédiatriques, dans un contexte de SSE, seul ou à plusieurs, avec ou sans matériel de secours. Mettre en œuvre, avec méthode, les gestes de premiers secours face aux situations d’urgence
– Être capable d’alerter les services de santé et de secours compétents
– S’intégrer dans un dispositif sanitaire de grande ampleur et comprendre les enjeux dans les prises en charge de victimes.
– Comprendre le principe de prise en charge des urgences médico-psychologiques pré-hospitalières mais également identifier l’accompagnement et le dispositif de suivi dont vont pouvoir bénéficier les blessés atteints de traumatismes psychiques et la prise en charge des troubles psychiques post-traumatiques.

Modalités et délais d'accès

Formation en présentiel ou classe virtuelle synchrone (vidéoconférence) : consulter le calendrier des sessions.
Modalités d’inscriptions :
– en nous contactant par téléphone ou mail,
– en remplissant le formulaire d’inscription de la session choisie,
– sur mondpc.fr pour les formations DPC.
Inscription possible jusqu’à la veille de la formation, pour les actions de DPC et FIFPL collectives. Pour les formations FIFPL individuelles, prévoir 15 jours de délais pour obtenir l’accord de prise en charge.

Documents remis

Les supports de cours sont fournis au format papier ou numérique

Méthodes mobilisées

Méthodes pédagogiques affirmatives : transmission du savoir par méthode expositive (cours magistral) ou démonstrative (atelier de démonstration avec explication).
Méthodes interrogatives : questionnement structuré pour faire découvrir et trouver, par induction ou déduction, les connaissances que l’on souhaite faire acquérir (session de questions-réponses).
Méthodes actives (ou expérientielles) : confrontation à la réalité des pratiques et aux difficultés rencontrées, afin de rechercher l’information nécessaire pour découvrir les meilleures solutions à mettre en œuvre et à évaluer (analyse de cas cliniques ou de situations réelles, jeu de rôle). Le participant, impliqué et actif, apprend à travers ses expériences et ses connaissances préalables.

 

En présentiel :

– Diaporama interactif intégrant des médias audio, vidéo, des schémas, des algorithmes, des photos.
– Tests en ligne interactifs

 

La classe virtuelle utilise le déploiement d’outils synchrones (en temps réel) qui correspondent à des temps de contacts directs
entre les intervenants et les participants mais également entre les participants eux-mêmes : sondages, tableaux blancs interactifs, partage d’écran, partage d’applications, conférences audio et vidéo

Modalité d'évaluation

Évaluation des apprentissages réalisés en termes de connaissances et compétences : feedback permettant de s’assurer que les stagiaires assimilent les connaissances, mises en application par des exercices, pré-test et post-test permettant de mesurer les acquis, à l’aide de critères objectifs.
Évaluation de la satisfaction des apprenants : questionnaire d’évaluation de la formation à chaud.

Accéssibilité

Dans le respect de l’article 41 de la Loi pour l’égalité des droits et des chances, nos formations sont accessibles à tous, et notamment aux personnes en situation de handicap. Dans le respect de nos prérequis, nous mettons en œuvre les adaptations pédagogiques nécessaires, selon le handicap, et nous nous assurons que les conditions d’accueil et d’accès sont réunies. Si vous avez besoin que nous mettions en place des adaptations pédagogiques, compensations et aménagements, merci de cliquer sur ce lien.

Tarif

580 € (T.V.A. non applicable Art 261.4.4 a du CGI) dans le cadre d'un financement en fonds propres.


Dans le cadre du DPC, la formation est intégralement prise en charge et indemnisée. Consultez votre forfait d'indemnisation sur le site de l'Agence du DPC : forfaits DPC


Dans le cadre du FIFPL, la formation est intégralement prise en charge, suivant les critères annuels en vigueur. Vous pouvez les consulter ici : FIFPL

Contexte de la formation

Les professionnels de santé sont amenés, lorsqu’ils font face à des situations sanitaires graves et exceptionnelles, à mobiliser des outils adaptés. Ceux-ci consistent en des protocoles d’actions et des méthodologies qui correspondent au niveau d’urgence et à la gravité de la situation traitée. Le Schéma ORSAN prévoit une réponse à ces situations en 3 axes comprenant notamment la formation des professionnels de santé à la gestion des risques sanitaires exceptionnels. Cet élément s’inscrit également dans les orientations nationales de développement professionnel continue.

Au cours d’évènements inhabituels ou graves, il importe de garantir la continuité et la qualité des soins par la mobilisation au plus juste des ressources sanitaires, de manière adaptée aux besoins de la population et à l’ampleur de la situation. La survenue récente d’évènements critiques, tels que le virus Ebola, les attentats de Paris ou Nice, et bien sûr la pandémie de COVID, a mis en évidence l’importance de former et d’entraîner les professionnels de santé susceptibles d’intervenir lors de situations sanitaires exceptionnelles.

La notion de « situation sanitaire exceptionnelle » s’entend comme la survenue d’un événement émergent, inhabituel et /ou méconnu qui dépasse le cadre de la gestion courante des alertes, au regard de sa gravité : maladie infectieuse à potentiel épidémique, catastrophe naturelle, accident technologique ou encore acte malveillant.

Protéger, alerter, secourir constituent le fondement des premiers secours au quotidien. Cette doctrine reste essentielle et incontournable dès lors qu’un événement grave et d’ampleur inhabituelle survient. Tout soignant peut rencontrer ce type de situation critique et le schéma ORSAN y prévoit des réponses formalisées.

Inscription

Merci pour votre inscription

Nous allons prendre contact avec vous rapidement.