Formation DPC Soins palliatifs et fin de vie

DPC
Durée

2 jours / 14 heures

Participants

20 maximum

Public
  • MK
  • Orthophoniste
  • IDEL

Résumé

Cette action de formation propose d’accompagner et d’améliorer les pratiques des professionnels paramédicaux face à des patients en soins palliatifs. D’une durée de 2 jours consécutifs réalisés en présentiel, ce programme privilégie les exercices interactifs et les ateliers de travail en petits groupes basés sur des situations concrètes et se déroule en deux étapes. Dans un premier temps il s’agit d’Actualiser et/ou de renforcer leurs connaissances et compétences en matière de soins palliatifs. Ce premier temps doit permettre de définir les soins palliatifs, leurs objectifs et leur champs d’applications, d’identifier les besoins, les différents symptômes et d’améliorer les pratiques professionnelles. Dans un deuxième temps il s’agit de connaître les processus psychiques et les besoins des patients en fin de vie, de réfléchir en équipe pluridisciplinaire à l’accompagnement le plus adapté des personnes et de leurs familles. Il est question de renforcer ses connaissances des différents modes de communication pour établir une relation d’aide de qualité avec les patients et les aidants et d’identifier le juste positionnement.

Pré-requis

Lorsque la formation se déroule en classe virtuelle synchrone : le participant devra disposer d’un ordinateur ou d’une tablette, avec micro et webcam, et d’une connexion haut débit.
Dans ce cas, la formation se déroule selon les horaires et la durée du présentiel : il faudra donc prévoir un environnement propice à la concentration et à l’assiduité.

Objectifs

définir les soins palliatifs, leurs objectifs et leur champs d’applications,
identifier les besoins, les différents symptômes et améliorer les pratiques professionnelles.
connaître les processus psychiques et les besoins des patients en fin de vie,
réfléchir en équipe pluridisciplinaire à l’accompagnement le plus adapté des personnes et de leurs familles,
renforcer ses connaissances des différents modes de communication pour établir une relation d’aide de qualité avec les patients et les aidants.

Modalités et délais d'accès

Formation en présentiel ou classe virtuelle synchrone (vidéoconférence) : consulter le calendrier des sessions.
Modalités d’inscriptions :
– en nous contactant par téléphone ou mail,
– en remplissant le formulaire d’inscription de la session choisie,
– sur mondpc.fr pour les formations DPC.
Inscription possible jusqu’à la veille de la formation, pour les actions de DPC et FIFPL collectives. Pour les formations FIFPL individuelles, prévoir 15 jours de délais pour obtenir l’accord de prise en charge.

Documents remis

Remise d’un livret pédagogique reprenant les notions essentielles, fiches techniques, fournis au format papier ou numérique

Méthodes mobilisées

Méthodes pédagogiques affirmatives : transmission du savoir par méthode expositive (cours magistral) ou démonstrative (atelier de démonstration avec explication).
Méthodes interrogatives : questionnement structuré pour faire découvrir et trouver, par induction ou déduction, les connaissances que l’on souhaite faire acquérir (session de questions-réponses).
Méthodes actives (ou expérientielles) : confrontation à la réalité des pratiques et aux difficultés rencontrées, afin de rechercher l’information nécessaire pour découvrir les meilleures solutions à mettre en œuvre et à évaluer (analyse de cas cliniques ou de situations réelles, jeu de rôle). Le participant, impliqué et actif, apprend à travers ses expériences et ses connaissances préalables.

 

– Diaporama interactif intégrant des médias audio et vidéo, des cas concret.
– Tests en ligne interactifs

Modalité d'évaluation

Évaluation des apprentissages réalisés en termes de connaissances et compétences : feedback permettant de s’assurer que les stagiaires assimilent les connaissances, mises en application par des exercices, pré-test et post-test permettant de mesurer les acquis, à l’aide de critères objectifs.
Évaluation de la satisfaction des apprenants : questionnaire d’évaluation de la formation à chaud.

Accéssibilité

Dans le respect de l’article 41 de la Loi pour l’égalité des droits et des chances, nos formations sont accessibles à tous, et notamment aux personnes en situation de handicap. Dans le respect de nos prérequis, nous mettons en œuvre les adaptations pédagogiques nécessaires, selon le handicap, et nous nous assurons que les conditions d’accueil et d’accès sont réunies. Si vous avez besoin que nous mettions en place des adaptations pédagogiques, compensations et aménagements, merci de cliquer sur ce lien.

Tarif

580 € (T.V.A. non applicable Art 261.4.4 a du CGI) dans le cadre d'un financement en fonds propres.


Dans le cadre du DPC, la formation est intégralement prise en charge et indemnisée. Consultez votre forfait d'indemnisation sur le site de l'Agence du DPC : forfaits DPC


Dans le cadre du FIFPL, la formation est intégralement prise en charge, suivant les critères annuels en vigueur. Vous pouvez les consulter ici : FIFPL

Contexte de la formation

Les critères objectifs et les limites de la phase palliative d’une maladie et de la fin de la vie sont difficiles à fixer avec précision et la mise en œuvre des soins palliatifs doit faire l’objet d’un consensus entre l’équipe soignante, le patient et ses proches si le patient le souhaite.
Les soins palliatifs doivent respecter cette étape naturelle de la vie qu’est la mort, et la qualité de vie pour le malade et ses proches doit être privilégiée jusqu’au décès. Dans ce contexte de nombreux défis restent à relever pour les professionnels du soins à domicile pour accompagner les patients dans la dignité.

 

Lancement des travaux préparatoires à l’élaboration du prochain plan National de développement des soins palliatifs et d’accompagnement à la fin de vie

Le dernier plan national pour garantir la mise en œuvre effective des droits de la fin de vie s’est achevé en 2019. Les actions menées ont permis de structurer, graduer et densifier l’offre de soins palliative. Toutefois, malgré les avancées réalisées, l’accès aux dispositifs de la fin de vie souffre encore d’une mise en œuvre trop contrastée, non uniforme sur les territoires, qui a notamment été mise en exergue par l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) dans son évaluation récente du Plan national 2015-2018.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les axes de déclinaison de ces travaux,  cliquez sur ce lien vers le site du Ministère de la santé et des solidarités.

 

Fin de vie – Soins palliatifs, ARTICLE HAS – Mis en ligne le 19 déc. 2016

La démarche palliative est une façon d’aborder les situations de fin de vie de façon anticipée : accorder une place aux questions éthiques, à l’accompagnement psychologique, aux soins de confort, au juste soin, repérer précocement les besoins en terme de soins palliatifs des « personnes approchant de leur fin de vie ».

La HAS met à disposition des professionnels à l’hôpital et en ville différents travaux et outils pour améliorer l’accompagnement et la prise en charge de la fin de vie, notamment la prise en charge palliative : démarche palliative, sédation profonde, directives anticipées. Pour lire l’article, cliquez sur ce lien : Fin de vie – Soins palliatifs ARTICLE HAS – Mis en ligne le 19 déc. 2016

Inscription

Merci pour votre inscription

Nous allons prendre contact avec vous rapidement.