Formation DPC Diabète de type 2 et prévention du risque cardiovasculaire : amélioration des pratiques

DPC
Durée

2 jours / 14 heures

Participants

20 maximum

Public
  • IDEL

Résumé

Cette formation DPC met à disposition des professionnels de santé les connaissances, les compétences et les outils nécessaires au dépistage et à l’accompagnement des personnes à risques, en promouvant des comportements favorables à la santé. Cette formation permettra aussi d’accompagner les personnes diabétiques de type 2 dans le changement de leur mode de vie afin de retarder, surveiller ou éviter l’apparition des complications liées à leur pathologie afin d’en diminuer l’impact négatif sur leur santé et d’améliorer leur qualité de vie.

Pré-requis

Lorsque la formation se déroule en classe virtuelle synchrone : le participant devra disposer d’un ordinateur ou d’une tablette, avec micro et webcam, et d’une connexion haut débit.
Dans ce cas, la formation se déroule selon les horaires et la durée du présentiel : il faudra donc prévoir un environnement propice à la concentration et à l’assiduité.

Objectifs

✓ La réactualisation des connaissances sur le diabète de type 2, ses facteurs et marqueurs de risque, ses complications, son traitement et ses surveillances.
✓ Comprendre et participer à la mise en œuvre des démarches de prévention primaire (repérage des personnes à risque), secondaire (dépistage), tertiaire (suivi et surveillance des complications) du diabète.
✓ Être capable d’accompagner les personnes diabétiques à la prévention des complications au niveau des pieds en s’assurant une collaboration interprofessionnelle.
✓ Être capable d’accompagner les personnes à risques ainsi que les personnes diabétiques au changement de leur mode de vie, en ce qui concerne l’alimentation et l’activité physique, par la promotion du PNNS4.
✓ Inscrire dans sa pratique l’évaluation systématique des facteurs de risques cardiovasculaires (consommation tabac, hypertension artérielle, dyslipidémies…)
✓ Comprendre et participer à la mise en œuvre du dépistage et du suivi de l’hypertension artérielle.
✓ Être capable d’accompagner les patients dans leur démarche d’arrêt de consommation de tabac.
✓ Inscrire dans sa pratique professionnelle la promotion d’une bonne qualité de sommeil, et être capable de participer au repérage et au dépistage de l’apnée du sommeil.
✓ Être capable de repérer et d’accompagner les patients atteints d’une surcharge en stress, en s’assurant du relais possible à d’autres professionnels compétents dans cette démarche (médecins du travail, psychologues…)

Modalités et délais d'accès

Formation en présentiel ou classe virtuelle synchrone (vidéoconférence) : consulter le calendrier des sessions.
Modalités d’inscriptions :
– en nous contactant par téléphone ou mail,
– en remplissant le formulaire d’inscription de la session choisie,
– sur mondpc.fr pour les formations DPC.
Inscription possible jusqu’à la veille de la formation, pour les actions de DPC et FIFPL collectives. Pour les formations FIFPL individuelles, prévoir 15 jours de délais pour obtenir l’accord de prise en charge.

Documents remis

Remise d’un livret pédagogique reprenant les notions essentielles, fiches techniques, fournis au format papier ou numérique

Méthodes mobilisées

Méthodes pédagogiques affirmatives : transmission du savoir par méthode expositive (cours magistral) ou démonstrative (atelier de démonstration avec explication).
Méthodes interrogatives : questionnement structuré pour faire découvrir et trouver, par induction ou déduction, les connaissances que l’on souhaite faire acquérir (session de questions-réponses).
Méthodes actives (ou expérientielles) : confrontation à la réalité des pratiques et aux difficultés rencontrées, afin de rechercher l’information nécessaire pour découvrir les meilleures solutions à mettre en œuvre et à évaluer (analyse de cas cliniques ou de situations réelles, jeu de rôle). Le participant, impliqué et actif, apprend à travers ses expériences et ses connaissances préalables.

 

– Diaporama interactif intégrant des médias audio et vidéo, des cas concret.
– Tests en ligne interactifs

Modalité d'évaluation

Évaluation des apprentissages réalisés en termes de connaissances et compétences : feedback permettant de s’assurer que les stagiaires assimilent les connaissances, mises en application par des exercices, pré-test et post-test permettant de mesurer les acquis, à l’aide de critères objectifs.
Évaluation de la satisfaction des apprenants : questionnaire d’évaluation de la formation à chaud.

Accéssibilité

Dans le respect de l’article 41 de la Loi pour l’égalité des droits et des chances, nos formations sont accessibles à tous, et notamment aux personnes en situation de handicap. Dans le respect de nos prérequis, les compensations à la situation de handicap sont organisées en amont de la formation, selon le handicap, et nous nous assurons que les conditions d’accueil et d’accès sont réunies. Si vous avez besoin que nous mettions en place des adaptations pédagogiques, compensations et aménagements, merci de cliquer sur ce lien.

Tarif

580 € (T.V.A. non applicable Art 261.4.4 a du CGI) dans le cadre d'un financement en fonds propres.


Dans le cadre du DPC, la formation est intégralement prise en charge et indemnisée. Consultez votre forfait d'indemnisation sur le site de l'Agence du DPC : forfaits DPC


Dans le cadre du FIFPL, la formation est intégralement prise en charge, suivant les critères annuels en vigueur. Vous pouvez les consulter ici : FIFPL

Contexte de la formation

En France, selon le BEH du 14 novembre 2017, 3,3 millions de personnes sont traitées pharmacologiquement pour un diabète (tous types de diabète confondus), soit 5% de la population française, ce qui représente une augmentation de 2,1% par an entre 2010 et 2015. 90% de ces patients sont des diabétiques de type 2, et plus de 20% des diabétiques de 15 à 75 ans ne seraient pas diagnostiqués. De plus, il existe des disparités territoriales et socio-économiques très marquées. Le diabète, facteur de risque cardiovasculaire majeur, est la 2ème cause d’accidents cardiovasculaires (AVC, infarctus du myocarde) avec un risque de mortalité très augmenté. Les marqueurs de risques modifiables du diabète, tels que l’hypertension artérielle, les dyslipidémies ou le tabagisme, souvent associés à des facteurs de risque, eux aussi modifiables, tels que le surpoids ou l’obésité, associés à d’autres facteurs comportementaux, tels que la sédentarité, l’alimentation déséquilibrée, la consommation d’alcool, le stress ou le déficit de sommeil, doivent, compte tenu des enjeux de santé publique, faire l’objet d’actions de prévention que ce soit primaire, secondaire ou tertiaire.

 

Démarche centrée sur le patient : information, conseil, éducation thérapeutique, suivi (source HAS)

La démarche centrée sur le patient s’appuie sur une relation de partenariat avec le patient, ses proches, et le professionnel de santé ou une équipe pluriprofessionnelle pour aboutir à la construction ensemble d’une option de soins, au suivi de sa mise en œuvre et à son ajustement dans le temps. Vous pouvez consulter ou télécharger le dossier complet (synthèse et fiches thématiques) disponible sur le site de la HAS en cliquant sur ce lien.